Compagnie DingDangDong

DingDangDong est une Compagnie de spectacles musicaux pour enfants, créée en janvier 2014 à l'initiative de la percussionniste Aline Potin et de son complice Vincent Roth (alto).

Née du désir de ces deux musiciens de partager leur passion avec les plus jeunes, la Compagnie DingDangDong est une arche qui abrite plusieurs divertissements pour différentes tranches d'âges, entre 0 et 16 ans.

Faire découvrir et ressentir la musique dans tous ses styles et toutes ses expressions, et ainsi toucher les sens des enfants, voici le point commun entre tous les spectacles de DingDangDong.

Ces parcours ludiques à géométrie variable (2, 3 musiciens, comédiens, voire plus!) se dévoilent tantôt au travers de la musique improvisée, tantôt baroque, classique, et même contemporaine; toujours dans des atmosphères féeriques: les artistes accomplissent alors un jeu de proximité avec leur jeune public, les aidant à s’évader un moment et accéder à leurs rêves et leurs émotions…

so_full_projects_Dong01
© Martine Waniowski

 

Aline Potin-Guirao, percussions

Percussionniste de formation classique (1er Prix de l’Ecole Nationale de Musique de Créteil) et diplômée de l’Université de La Sorbonne (Licence de Musicologie), son «aire de jeu» s’étend des salles de concerts tels le Carnegie Hall de New-York, le Suntory Hall de Tokyo, la Salle Pleyel de Paris (où elle se produit avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National de France, La Chambre Philharmonique…) aux salles de classes des écoles maternelles/élémentaires (en tant qu’intervenante musicale), des collèges
(professeur d’éducation musicale) et conservatoires (professeur de percussion).
Elle participe aussi bien à des enregistrements destinés aux enfants («Pinocchio», «La planète des Alphas», «Ulysse», «Fées DoDo» de Jean-François Alexandre), des spectacles «jeune public» à la Salle Gaveau (Compagnie Madame Clarinette), des créations de cirque (Cirque en Kit), des spectacles de danse contemporaine (Ballet Atlantique/Régine Chopinot ; Compagnie Chiroptera/John Bateman), qu’à des opéras au Théatre des Champs-Elysées (Les Talens Lyriques/Christophe Rousset). Cette «touche-à-tout» passe de ses timbales baroques au marimba, du djembé à la batterie. Fondatrice de la Compagnie DingDangDong, elle avait à cœur de réunir ses 2 passions : la musique classique et le monde des enfants.
Sa 1ère collaboration avec Martine Waniowski date de 2010 : elle compose alors la musique du spectacle « Rêves de Noël » diffusé aux Jardins Fruitiers de Laquenexy.

Vincent Roth, alto

Il débute l'alto avec Sabine Toutain, puis entre en 1990 au CNSM de Paris dans la
classe de Pierre-Henri Xuereb où il obtient le diplôme de formation supérieur avec mention très bien (1er prix d'alto). Il intègre ensuite la Folkwanghochschule de Essen dans la classe de Vladimir Mendelssohn et obtient le diplôme de concertiste (Konzertexamen) en 1996.
Parallèlement, il étudie l’harmonie et le contrepoint avec Bernard de Crépy et la composition avec Jacopo Baboni-Schilingi (co-fondateur avec Luciano Berio du Département de pédagogie et de recherche «Tempo Reale» à Florence).
Il joue en musique de chambre et en soliste avec les ensembles Accroche Note, Stravinsky, In extremis, Linea, les percussions de Strasbourg, l’orchestre philharmonique de Lorraine. Il se produit dans les festivals Musica (Strasbourg), Présences (Radio France), Ultraschall (Berlin), Musiques sacrées du monde (Fès, Maroc), Archipel (Genève), Acanthes (Metz)…
En 2006, il a transcrit les Variations de Goldberg pour l’orchestre «les siècles» (direction F.X. Roth) données en concerts aux folles journées de Nantes, au festival Bach en Combrailles, au festival baroque de Mulhouse.
En 2009, il enregistre avec son père Daniel Roth (orgue) un disque en duo : J.S. Bach, J.M. Leclair, E. Chausson, M. Ravel, C. Ney (label IFO classics). En 2012, il enregistre “Voix interdites” de Ahmed Essyad avec l'ensemble Accroche Note (l'empreinte digitale). Avril 2014, enregistrement à l’Arsenal de Metz d’un disque Alto-Piano autour de compositeurs ayant écrit pendant la Grande Guerre : Hindemith, Koechlin, Schmitt, Vaughan-Williams (label Hortus).
Titulaire du CA, Vincent Roth est professeur d’alto au Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz-Métropole. Il donne des cours d’analyse et de musique de chambre au CEFEDEM de Lorraine.

Martine Waniowski, metteur en scène

Formée à l'Université Arts du spectacle de Metz, puis à l'Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq à Paris en 2001, elle participe à de multiples stages de danse contemporaine, de théâtre russe, et d'écriture. En 1999, elle fonde la compagnie des Bestioles. Dés lors, elle est metteur en scène, auteur, et comédienne des différentes
créations de la compagnie.
Ses créations s'orientent vers le théâtre contemporain et les formes pluridisciplinaires. elle met en scène des textes de D.G. Gabily, M. Karge, B. Durand, et des spectacles visuels alliant le cirque, le théâtre et la danse. Elle se tourne également vers la création jeune public en proposant des versions contemporaines de contes traditionnels.
Son univers, en quête d'émotions sensorielles, et d'un rapport particulier au public, s'élabore à partir d'une recherche sur les imaginaires corporels, avec tout ce qui traverse les corps, en y laissant une empreinte indélébile : la musique, la lumière, la vidéo… avec toujours un petit côté décalé qui ne peut s'empêcher de s'immiscer un peu partout.
Elle intervient également comme «œil extérieur» ou metteur en scène dans d'autres compagnies : Hörspiel pour le spectacle jeune public «Shadoz», ou «Ding Dang Dong».

Brice Durand, créateur lumière

Issu de la Faculté des Sciences de Grenoble, puis formé à l'Université des Arts du spectacle de Metz, il rejoint en 1999 les compagnies de théâtre Viracocha et Bestioles, en tant que régisseur/créateur lumières. Parallèlement, il participe aux courts-métrages
de Nicolas Birkenstock et de Kevin Dresse comme preneur de son.
Sur la dernière décennie, il est régulièrement créateur et/ou technicien lumières des compagnies Plexus (théâtre), L'Assolatelier (vidéo-danse), No Uzume (danse), Li (Luo) (danse bûtoh), Yuko Komunami (danse bûtoh), Horspiel (Danse/musique). Sa recherche sur la lumière s'oriente vers un axe de peinture cinétique, inspirée des travaux de Len Lye, Malevitch, Mondrian, Rothko… Kandinsky.
Parfois auteur, il met en scène ses textes avec la collaboration de Martine Waniowski, directrice artistique de la compagnie des Bestioles. Jusqu'à présent, son écriture allie le théâtre et la musique rock (Kuklos, La Mélodie de Brighton, Double Flip, Radio set, Quequette Blues – adaptée de la B.D. de Baru, et L'Hiddenboy). Il considère que l'écriture théâtrale doit se résumer à un simple et pur collage de syllabes sonores.